Publié par :

Muskrat Falls est déjà un fiasco économique majeur, soutenu par le gouvernement d’Ottawa à la demande du gouvernement provincial de Terre-Neuve. Le but de ce projet est de développer un réseau de production et de distribution électrique afin de concurrencer Hydro-Québec.

Souvenons-nous que, depuis les débuts de la société d’État Hydro-Québec jusqu’à nos jours, le Québec a assumé lui-même les risques et le financement de cette société. En effet, le gouvernement d’Ottawa n’a jamais supporté l’État québécois dans cette entreprise.

Actuellement, le gouvernement de Terre-Neuve, par sa filiale Nalcor Energy, travaille à construire une nouvelle centrale hydro-électrique nommée Muskrat Falls. Le but est de contourner le réseau de distribution d’Hydro-Québec. Ce sera donc près de 3 milliards de dollars provenant du Québec qui seront perdus dans ce fiasco économique qui vise principalement à nous concurrencer de manière déloyale. Trois milliards d’impôts et de taxes du Québec que le gouvernement du Canada utilise pour nous amoindrir et freiner notre propre développement. Pendant ce temps, il n’y a aucune amélioration en ce qui a trait à notre industrie forestière, nos télécommunications, la culture, la protection de la gestion de l’offre et l’électrification des transports. Il semble donc qu’il y ait un coût, un lourd tribut à payer pour demeurer canadien.

Nous sommes 8,2 millions d’actionnaires d’Hydro-Québec, et, ensemble, nous devons rappeler aux élus du Québec à Ottawa leurs devoirs et leurs responsabilités dans ce dossier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *