Publié par :

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate

Brise-glace coincé dans le fleuve Saint-Laurent.

Le fédéral néglige sa responsabilité envers La Garde côtière et la sécurité des transports maritimes au Québec.

-Michel Boudrias

Terrebonne, le 11 janvier 2018 – Le député du Bloc Québécois de Terrebonne, M. Michel Boudrias s’est insurgé contre ce qu’il qualifie de négligence du gouvernement fédéral en matière de sécurité maritime. Porte-parole en matière de sécurité nationale et de sécurité publique du Bloc québécois, M. Boudrias a rappelé avoir questionné le gouvernement à plusieurs reprises sur ce dossier.

« J’ai interpellé le gouvernement fédéral à plusieurs reprises afin d’accélérer le pas dans la construction de nouveaux brise-glaces. La moyenne d’âge de la flotte de La Garde Côtière canadienne est de 38 ans! Pour ajouter l’insulte à l’injure, le gouvernement fédéral s’entête à assassiner le Chantier naval Davie à Lévis en lui refusant tout contrat alors que les autres chantiers au Canada peinent à livrer des navires dans les délais et les coûts prescrits», a déclaré le député Michel Boudrias.

M. Boudrias propose une solution alternative au problème de la sécurité maritime sur le fleuve Saint-Laurent. Dans la mesure où le gouvernement fédéral est incapable d’assumer son rôle de façon responsable et efficace, M. Boudrias recommande à l’État québécois de se saisir de ce champ de compétence. Selon lui, il en va de la sécurité et de la stabilité économique du commerce maritime québécois.

« Je recommande au Gouvernement du Québec de cesser d’attendre en quémandant lamentablement notre dû à Ottawa. Je suis d’avis que le Québec devrait investir ce champ de compétence fédéral immédiatement. Il ne faudra pas se gêner pour déduire les coûts de cette prise de compétence à même l’assiette fiscale dédiée au fédéral. C’est également la seule façon de stimuler notre industrie de construction navale tout en obtenant un retour sur notre investissement public», a déclaré le député Michel Boudrias.

–30 –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *