Publié par :

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate

Terrebonne, le 14 septembre 2017 ––

La semaine dernière, nous apprenions que TransCanada demandait une pause à l’Office national de l’énergie dans la procédure d’évaluation de son projet d’oléoduc Énergie Est. La compagnie albertaine ne semble plus certaine que son projet arrivera à passer la rampe des exigences environnementales. L’entreprise demande donc un sursis afin de décider si elle veut toujours aller de l’avant. Le Bloc Québécois est le seul parti à s’être toujours positionné clairement contre l’oléoduc. La décision de l’ONÉ de tenir compte des émissions de gaz à effet de serre dans l’évaluation environnementale constitue un progrès certain. Michel Boudrias, député de Terrebonne, tenait à les féliciter les citoyens pour leur engagement :

« L’engagement citoyen envers l’environnement a certainement quelque chose d’encourageant pour le futur. C’est devant ce même engagement que l’ONÉ a dû modifier ses règles à la hausse. C’est par la pression politique et citoyenne que les premiers commissaires se sont récusés devant les conflits d’intérêts dans lesquels ils se trouvaient. »

Rappelons que cet oléoduc a été conçu pour exporter du pétrole albertain en passant par le Québec, menaçant du même coup des centaines de rivières et des terres agricoles d’ici. Cette pause de 30 jours fait indéniablement des heureux, mais les municipalités et les citoyens devront encore attendre plusieurs semaines avant d’avoir le cœur net sur le futur du projet. Les mobilisations citoyennes démontrant que l’acceptabilité sociale n’est pas au rendez-vous devraient donc se poursuivre dans la province, ce que le député du Bloc Québécois de Terrebonne encourage :

« Il me semble que l’expression ‘‘ on a gagné une bataille, mais pas la guerre’’ s’applique très bien au contexte. Il ne faut pas lâcher si près du but. Depuis le début de cette saga, plusieurs municipalités se sont officiellement prononcées contre le projet. Je crois qu’en temps d’élection municipale, il faut que les citoyens demandent à tous leurs candidats de réitérer leur opposition ».

-30-

Version PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *