Bienvenue!

L'HOMME

LE MILITANT

L'OFFICIER

LE DÉPUTÉ

EST-CE QUE MICHEL BOUDRIAS EST VOTRE DÉPUTÉ ?

Veuillez entrer votre code postal :

VERS L'INDÉPENDANCE


Chers citoyens et chères citoyennes de Terrebonne,

Le 19 octobre 2015, vous m’avez accordé votre confiance afin d’agir à titre de député de Terrebonne. Depuis, mon équipe et moi travaillons dans l’objectif de redonner à la population, de répondre rapidement et efficacement aux besoins des citoyens et de contribuer à une saine démocratie par la diffusion et la vulgarisation de la politique fédérale.

En tant que député du Bloc Québécois et indépendantiste, j’ai veillé à conserver les acquis du Québec face à un gouvernement du Canada centralisateur et déconnecté des réalités québécoises. Chaque jour, je me consacre à faire la promotion d’un Québec pleinement souverain. Mon travail comme député à Ottawa me permet tristement de constater aux premières loges que le Québec est systématiquement réduit et désavantagé par la majorité canadienne. Malgré nos 45 milliards $ en taxes et en impôts que nous versons au Canada, force est de constater que le Québec n’obtient que très peu de concessions de la part du Canada. Force est de constater le cul-de-sac auquel le Québec fait face dans le cadre du Canada actuel. Le Québec doit devenir maître de ses décisions, sans ambages ni tutelle de la part d’un autre état. Décider nous-mêmes nos propres lois, négocier nous-mêmes nos traités internationaux, percevoir nous-mêmes tous nos impôts et en assumer pleinement la gestion pour le futur des prochaines générations. C’est ça l’indépendance du Québec.

Le Québec est une nation. La réalisation de notre plein potentiel passe inévitablement par l’émancipation complète de l’État québécois. Partout dans le monde, des peuples, tels que les Écossais et les Catalans, sont en marche vers leur liberté, et notre désir d’affranchissement est tout aussi légitime.

Tous les jours, quand je parcours ma circonscription et que je vois cette volonté de réussir, cet esprit de collectivité et cette curiosité pour le monde qui nous entoure, cela ne fait que confirmer cette profonde conviction qui m’habite que nous, Québécois, avons tout ce qu’il faut pour nous gouverner nous-mêmes. Je vous invite tous à faire partie de cette génération de bâtisseurs du Québec de demain et le mènera à sa pleine liberté.

 

signature_michelboudrias-300x110

Dernières publications

  • Payer 20 milliards $ pour créer du chômage chez nous

    Payer 20 milliards $ pour créer du chômage chez nous, détruire nos industries et favoriser la concurrence, c’est cher payé. C’est l’un des prix à payer pour demeurer inféodé à la Fédération canadienne. Un Québec indépendant devra construire et déployer sa propre flotte. Il assurerait ainsi 30 ans de plein-emploi pour ses chantiers maritimes en […]

    Lire la suite
  • Des miettes, encore des miettes, juste des miettes

    Contrats d’entretiens pour les frégates de classe Halifax : « Des miettes, encore des miettes, juste des miettes » -Michel Boudrias Terrebonne, le 1er novembre 2018 – Le gouvernement de Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui son intention d’octroyer au chantier Davie une partie du contrat pour l’entretien de frégates de classe Halifax. Cependant, seuls 3 […]

    Lire la suite
  • Payer 20 milliards $ pour créer du chômage chez nous

    Terrebonne, le 31 octobre 2018 – Chantier Davie est victime d’une stratégie délibérée du gouvernement d’Ottawa visant à affaiblir l’industrie québécoise croit Michel Boudrias. Plus imposant chantier maritime au Canada, Davie représente près de 50% de la capacité de production navale canadienne. En 2015, il a remporté le titre de «chantier naval nord-américain de l’année» […]

    Lire la suite
  • LES INDÉPENDANTISTES ET L’OBLIGATION D’AGIR

    La nécessaire réorganisation Le temps est venu pour les organisations souverainistes de se redéfinir et de se réinventer. Un changement majeur de la part des partis politiques indépendantistes du Québec est plus que nécessaire. Depuis 2011, les résultats électoraux des forces souverainistes sont peu glorieux. À Ottawa comme à Québec, les partis indépendantistes performent énormément […]

    Lire la suite